Normes d'harmonisation sémantique

Lorsque l’on parle de sémantique dans le contexte des messages d'affaires, l’on se réfère habituellement aux métadonnées qui décrivent les données qui doivent figurer dans chaque document. La sémantique constitue donc un élément important de l'harmonisation car elle permet aux concepteurs/modeleurs de documents de se concentrer sur la signification des données, leur contexte et leur lien avec d’autres documents de la chaîne d'approvisionnement. Ces métadonnées sont transformées, après approbation, en une syntaxe avant la mise en œuvre, qui contiendra les données effectives. La séparation de la sémantique et de la syntaxe permet aux modeleurs de données de se concentrer sur chaque étape individuelle et de veiller à ce que les bases soient justes avant de mettre l'information à la disposition des utilisateurs du système. L’Analyse du processus d’affaires fonctionne habituellement au niveau sémantique et ne se préoccupe pas trop de la façon dont les informations sont mises en œuvre.

L’usage des modèles sémantiques consiste à définir les données en termes de signification réelle et de scénarios concrets. Depuis plusieurs années, le CEFACT-ONU et la CEE-ONU ont compris les avantages générés par des modèles sémantiques, notamment dans le cadre des initiatives d'harmonisation des données, comme l' UNTDED et le CCL du CEFACT-ONU. L’UNTDED a été le premier à être élaboré et, jusqu’à ce jour, il constitue la base de la plupart des termes utilisés dans les messages de la chaîne d'approvisionnement. Par conséquent, le CCL se réfère souvent aux éléments de l’UNTDED en y apportant une dimension nouvelle, c'est-à-dire qu’il intègre non seulement les termes de la chaine d’approvisionnement, mais également les relations entre ces termes ainsi que leur contexte dans la chaîne. Le CCL est transformé de façon dynamique en un format de syntaxe en utilisant la règle de désignation et de conception (NDR en anglais), qui transforme efficacement le modèle de données en un schéma XML. Ceci, à son tour, contient les règles qui permettent de s’assurer que les données XML sont conformes au modèle de données sémantiques.

Bibliothèque des composants communs


L'image ci-dessus montre un extrait de la bibliothèque des composants communs du CEFACT-ONU, qui est un modèle de données sémantiques.