a org-unido

ONUDI

L'ONUDIest l’institution spécialisée des Nations Unies chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté, la mondialisation inclusive et la sauvegarde d’un environnement durable.

Les activités de l’ONUDI relatives à la facilitation des échanges

Les travaux de l’ONUDI en matière d’analyses et d’inspections sont essentiels pour la facilitation effective du commerce.
Les pays en développement ne disposent pas assez souvent d’une infrastructure de qualité fonctionnelle qui aiderait à tester et certifier les produits au travers de procédures d’évaluation de la conformité compatibles avec les exigences des marchés développés / des consommateurs / etc. L’inefficacité de ces systèmes d’analyse et d’inspection en matière de facilitation des échanges implique dès lors:

  • Des refus aux frontières
  • Une distance économique accrue par rapport aux marchés en raison des retards liés aux procédures d’évaluation de la conformité
  • Un cout plus élevé des analyses à la charge du secteur privé
  • L’absence d’un système de gestion des risques associés aux opérations frontalières.

A plus large échelle, tout ceci conduit à une diminution des opportunités économiques, à des coûts de transaction plus élevés et à un accès différé aux marchés extérieurs.

Ce que nous faisons

Les activités de l’ONUDI dans le domaine du renforcement des capacités commerciales visent à renforcer la capacité des pays à conduire les activités d’analyse et d’inspection au sein d’un cadre reconnu au niveau international, de manière à leur permettre de répondre efficacement aux exigences élevées des marchés internationaux.
En outre, du fait de l’importance que revêtent les procédures d’analyse et d’inspection des produits, il s’agit d’une exigence fondamentale prévue par l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges (AFE) (articles 5.3, 7.9, 8 et 12.1).

Comment nous opérons

L’approche systématique adoptée par l’ONUDI en matière de facilitation des échanges consiste à:

  1. Analyser les raisons des refus de marchandises aux frontières et publier les résultats de l’analyse dans les rapports sur la conformité aux normes commerciales (Trade Standards Compliance Reports, TSCR) qui identifient les goulets d’étranglement et les corrigent afin de faciliter plus avant les échanges
  2. Soutenir l’élaboration d’un système national rationnel de gestion des risques en aidant les parties prenantes à se conformer à la réglementation technique afin d’assurer une transparence accrue des procédures commerciales
  3. Assister les instances chargées des analyses, des inspections et de la certification afin de parvenir à une accréditation reconnue au niveau international, en leur permettant ainsi de proposer leurs services à leurs clients à des tarifs compétitifs. Il en résulte une réduction des coûts de production pour les entreprises locales et une diminution du temps de passage à la frontière
  4. Renforcer les points d’information OTC/SPS actifs de l’OMC à travers le développement des régions en communiquant de nouvelles informations au sujet des exigences de l’AFE et en permettant aux acteurs impliqués dans les échanges d’accéder à une base d’informations exacte et à jour
  5. Aider les petites et moyennes entreprises (PME) à surmonter les difficultés liées à l’OTC et au SPS en abordant des exigences de qualité spécifiques dans une chaîne de valeur donnée. Cette démarche permet de réduire la distance économique parcourue par les marchandises pour atteindre leur marché.

Certains des projets phares de l’ONUDI ayant généré de bons résultats ont été mis en œuvre en Afrique, en Asie et dans la région arabe, au niveau national tout autant que régional.

L’ONUDI a notamment élaboré les outils clés ci-dessous:

  1. Guide de ressources pour le renforcement des capacités commerciales
  2. Série de rapports sur la conformité aux normes commerciales
  3. Labnet
  4. Publication du CDDE