Les transitaires

Un transitaire est une entreprise qui s’occupe du transport des marchandises au nom d’une autre société. Le transitaire assume généralement la responsabilité des marchandises expédiées jusqu’à leur arrivée à destination, selon les clauses commerciales et les termes convenus pour le transport des marchandises en question, comme les Incoterms de la Chambre Internationale de Commerce.
L’une des fonctions les plus importantes du transitaire est de regrouper plusieurs envois d’un volume inférieur à un chargement de camion ou à celui d’un conteneur, et d’organiser l’acheminement de l’envoi consolidé sur une longue distance, afin d’optimaliser l’efficacité du transport, tout en réduisant les coûts y afférents. Les transitaires font également souvent office de courtiers en douanes et accomplissent les formalités douanières et autres procédures administratives au nom de l’expéditeur.

Le transitaire s’occupe des activités, entre autres, les suivantes:

  • Décider du meilleur itinéraire et des conditions optimales pour le transport physique des marchandises,
  • Gérer les expéditions avec le transporteur,
  • s’occuper des documents requis pour les marchandises dans les différents pays faisant partie des la chaîne de transport et
  • suivre l’évolution des envois, obtenir des renseignements relatifs au suivi à la localisation de la marchandise pour tenir le client informé.

Défis

Les principales questions relatives à la facilitation des échanges dans le domaine du transport maritime sont les suivantes:

  • respecter la législation en vigueur sur la marchandise transportée en vue de la préparation des envois, de l’emballage et de l’équipement à utiliser pour le transport,
  • préparer les documents requis qui vont, soit accompagner les marchandises, soit être transmis aux autres acteurs faisant partie de la chaîne de transport, tels que les lettres de transport, les certificats d’origine et les certificats des produits agricoles,
  • transmettre les renseignements détaillés pertinents concernant l’envoi en question aux autres opérateurs qui organisent et assurent le transport, ou une partie de celui-ci, afin qu’ils puissent être en règle avec les règlements et procédures en vigueur,
  • prendre les mesures adéquates en cas de changement susceptible d’intervenir au niveau du transport et par conséquent aussi au niveau des documents requis, par exemple lorsqu’il y a changement du
    mode de transport utilisé,
  • prendre les mesures adéquates en cas de changement de propriété et de responsabilité qui s’appliquerait aux marchandises et au transport et
  • assurer la sécurité des marchandises pendant le transport.

Solutions pour la mise en œuvre

Plusieurs solutions peuvent être suggérées pour la mise en œuvre : l’application des recommandations émanant des organisations internationales du transport; l’adoption de la forme harmonisée et normalisée des documents requis; l’utilisation des Incoterms de la Chambre Internationale de Commerce; la mise à profit des moyens modernes offerts par la Technologie de l’Information en mettant en place des portails pour le transport maritime; l’utilisation des outils modernes à disposition pour l’échange de renseignements tout au long de la chaîne de transport ; et l’application des Recommandations de la CEE-ONU et du CEFACT-ONU.

En matière de transport international, il est souvent fait appel à des transitaires distincts pour l’exportation de marchandises et pour l’importation de ces marchandises dans le pays de destination. Les transitaires ont souvent des arrangements entre eux afin d’optimiser le transport en regroupant plusieurs cargaisons ou en sous-traitant une partie du transport sur un tronçon bien déterminé. Les transitaires sont tenus de respecter la législation internationale et nationale en vigueur sur les marchandises, les moyens de transport et les itinéraires. Ils doivent également suivre les procédures et respecter les formalités requises par les différents services administratifs.

La FIATA est la Fédération Internationale des Associations de Transitaires et Assimilés. Elle publie les règlements, les meilleures pratiques, et les documents normalisés de la FIATA, ainsi que leur équivalent sous forme électronique, tels que la lettre de Transport multimodal de la FIATA et l’Ordre d’Expédition de la FIATA.