Système aéroportuaire intégré

La plupart des grands aéroports disposent d’un système aéroportuaire intégré pour l’échange d’informations entre les clients, d’une part, et les services des Douanes de leurs États respectifs, d’autre part, ou d’autres autorités. De tels services constituent un Guichet unique pour les opérations du commerce extérieur. Un tel système intégré (souvent appelé CCS: Cargo Community System) peut être défini comme une plateforme électronique neutre et ouverte permettant un échange d’informations par voie électronique en toute sécurité entre les parties prenantes privées et publiques, l’objectif étant d’améliorer leur compétitivité.

Rôle d’un tel système

Le système aéroportuaire intégré permet de gérer la communication électronique dans les aéroports entre les transporteurs privés (compagnies aériennes, agents, transitaires, manutentionnaires, entrepôts), les importateurs et les exportateurs privés de l’intérieur du pays (pré- et post-acheminement, généralement par route), les autorités aéroportuaires, les douanes et autres autorités.

Parmi les services offerts par le système aéroportuaire intégré, l’on peut citer :

  • Echange d’information entre les opérateurs du secteur du transport dans l’aéroport et, pour les connections avec l’hinterland, les usagers de l’aéroport, les douanes et autres autorités ;
  • Echange de renseignements électroniques : déclarations de douane et réponses de la douane, dédouanement des marchandises et interface entre les opérateurs du secteur privé et les douanes,
  • Traitement électronique de toutes les informations concernant l’importation et l’exportation de marchandises pour la communauté aéroportuaire,
  • Renseignements et opérations et contrôle, localisation et suivi de la marchandise tout au long de la chaîne d’approvisionnement et
  • Traitement de la déclaration concernant les marchandises dangereuses auprès des autorités pertinentes.

L’une des fonctions les plus utiles du système aéroportuaire intégré est d’émettre automatiquement, à partir des échanges de renseignements entre les opérateurs portuaires privés, les renseignements requis par les douanes, tels que le manifeste de douane. Ces renseignements peuvent alors être transmis aux douanes sans intervention manuelle.
La plupart des systèmes aéroportuaires intégrés ont leurs propres normes internes, communiquant néanmoins avec d’autres systèmes similaires ou avec des collectivités commerciales utilisant des normes spécifiques à l’aviation internationale, notamment les normes IATA pour l’EDI (CARGO-IMP) et pour XML (par le biais de l’initiative IATA pour le fret électronique e-freight initiative of IATA en anglais).